Reflet d’une âme perdue — 13/52

Reflet d’une âme perdue  —  13/52

On dirait presque les flammes de l’enfer, mais tout cela n’est qu’une illusion!

En réalité, même si le personnage semble complètement prisonnier des flammes, il n’y a vraiment qu’une mince ligne de feu à l’avant.

Cette idée m’est venue en regardant un clip fort intéressant sur la manière de photographier des flammes.

How to Photograph Fire, par learnmyshot.com, sur Youtube

En plus, j’avais pensé l’utiliser dans le cadre de l’expostion-concours de fin d’année à mon club photo puisqu’un des thèmes était Reflets !

Le montage était fort simple:

Arrière-plan noir et quatre vitres, dont un plancher et 3 murs.

Quatre vitres, un mannequin et un fond noir    L'élément clé est l'essence à briquet
Comme on peut le constater dans la photo de gauche ci-dessous, on ne voyait même pas le mannequin dans mes premières images! Par la suite, aucun de mes tests ne m’a permis de bien exposer le mannequin, sans avoir des zones de hautes lumières écrêtées dans les flammes.

Mais où est le mannequin?    On le voit maintenant... un peu!
J’ai fait plusieurs essais, plus ou moins concluants et en fin de compte, j’ai décidé d’utiliser une lampe de poche pour éclairer le mannequin par le dessus.

Après avoir pratiquement mis le feu au décor et calciné le mannequin en tentant de faire un cercle de feu autour de lui au lieu d’une ligne devant, j’ai aussi choisi de m’en tenir à une simple ligne, par souci de sécurité et de préservation du matériel!

La version finale m’a beaucoup plue, mais je ne l’ai finalement pas présentée au concours sur le thème des Reflets, car beaucoup de personnes ne les voient pas au premier coup d’oeil. La plupart croient que mon mannequin est complètement entouré de flammes!

Mission accomplie!

Version finale

A propos Johanne Brunet

Photographe

Voir tous les messages

Répondre

*

*

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *